L'île aux fleurs - Carnet de voyage en Martinique J4

Madinina


C'est comme ça que les Caraïbes appelaient leur île.

Ca veut dire "Ile aux fleurs". Et si jusqu'à maintenant on a bien profité de la mer, aujourd'hui nous partons découvrir la forêt #tropicale. Alors ce matin, quand on a expliqué à la boulangère (butin du jour : flanc coco et pomme cannelle) qu'on comptait faire une randonnée à Absalon, elle nous a conseillé de visiter aussi le Jardin de #Balata et la rivière l'Alma si on avait le temps et l'envie.

Ca tombait bien, parce qu'on avait le temps d'avoir envie...


Pour pouvoir tout caler dans notre agenda, on a préparé cette fois quelques sandwiches qu'on accompagnera de jus locaux achetés à la boulangerie. Et nous voilà sur la route, en direction des hauteurs de Fort-de-France.





#Madinina est une île volcanique, et le relief accidenté du centre reflète bien ces origines. Luc se concentre sur la route, mais entre deux virages de la Route de Balata, on peut admirer les flancs des mornes, couverts par une mer émeraude sur laquelle dansent en vaguelettes les caresses que les alizées y déposent.





Après moults lacets, nous nous garons enfin sur le parking du Jardin de Balata.



A l'entrée se trouve une villa créole traditionnelle où on achète les tickets. Alors déjà, la visite est censée durer environ deux heures, mais la villa est tellement agréable que je suis tentée de les passer assise sur une chaise en osier, à refaire le monde en buvant du café hihi. Mais la randonnée et la rivière nous attendent, alors let's go!




Le jardin est tout simplement somptueux. Un voyage au milieu des arbustes et des palmiers. Une promenade entre #anthuriums et oiseaux du #paradis. Le temps suspendu au vol des #colibris reprend lorsqu'on s'éloigne de l'étang. Luc est meilleur que moi, mais tous les deux on apprend à reconnaître #hibiscus, #balisiers, roses de porcelaine …




La visite terminée, on reprend la voiture avec des fleurs dans les yeux, mais on n'a pas besoin de rouler longtemps pour arriver au départ de la randonnée d'Absalon, à quelques dizaines de mètres du Jardin. Elle commence à une station thermale désaffectée.



Le chemin est balisé et la randonnée est classée comme relativement facile, alors je me dis "Piece of cake!" en commençant. Puis je me dis "Au secours!" après 15 minutes de montée non stop…

La randonnée débute en effet par une bonne demi-heure d'ascension. Mais au sommet, une ligne crête nous offre une vue imprenable sur la Baie de Fort-de-France et les Pitons du Carbet. Il est l'heure d'avoir faim, alors on s'arrête pour déguster nos sandwiches. Ravitaillés et réhydratés, on reprend le parcours avec Luc. Le reste de la randonnée est beaucoup plus facile. Elle redescend dans une boucle qui nous ramène à la station thermale entre mahoganys et gommiers blancs. Sur le chemin, on essaie de retrouver les arbres et les fleurs que l'on avait vus plus tôt au Jardin.

La ballade était belle, mais en voyant un groupe avec un guide, je me dis que peut-être qu'on aurait dû faire pareil. Tant pis, ce sera pour la prochaine fois !


Pour l'instant, on reprend la route et on se dirige vers la Rivière de l'Alma, à une dizaine de minutes. Du parking on entend les cris des enfants qui se mêlent au tumulte de l'eau léchant les pierres. On peut y faire de la randonnée ou du canyoning, mais nous on est juste venus visiter.

On marche sur les roches quelques minutes, on prend des selfies "les pieds dans l'eau" lorsqu'il faut traverser (l'eau est tellement fraiche!), puis on rebrousse chemin pour repartir vers les Anses d'Arlet où nous attendent hamac farniente bien mérités en cette fin de journée.


Bonus : La Martinique comme les Martiniquais (LMCLM)

LMCLM n°7 : Quels jus de fruits boire en Martinique? Je vous avais déjà expliqué qu'il faut demander un jus de "guoa - yave" et non pas de "go - yave" pour la goyave, mais quelles autres astuces pour faire sourire les martiniquais autour de vous quand vous êtes touriste? Si vous aimez le fruit de la passion, vous pouvez demander un jus de "#maracudja". C'est l'autre façon d'appeler le fruit, et ça fera plaisir que vous utilisiez ce mot. Les "cerises pays" sont différentes de leurs homonymes européennes, mais si c'est la saison, essayez le jus. C'est plein d'anti-oxydants et de vitamine C. Enfin, pour les plus aventureux, tentez le jus de prunes de Cythère (vous pouvez demander un jus de prunes, ça marche aussi). Ne vous laissez pas décourager par la couleur, c'est délicieux!

LMCLM n°8 : La pomme cannelle. Au départ c'est un fruit, mais ce n'est pas du tout une pomme. C'est un fruit vert avec des "écailles" (molles!) et une chair blanche et sucrée. Mais si vous allez à la boulangerie et que vous demandez une pomme cannelle (s'il en reste!), on vous servira une espèce de brioche couverte de picots. C'est super marrant à manger!


11 vues

PAIEMENT 100% SÉCURISÉ

ASSISTANCE CLIENT 24H/24

LIVRAISON RAPIDE

RETOUR SOUS 7 JOURS

COKÍ

FAQ     ・      CGV      ・      PARTENAIRES ET DISTRIBUTION      ・      PRESSE      ・      MENTION LÉGALES ET DONNÉES PERSONNELLES

Site web fait avec       par Justfair agency